Sofina Covid Solidarity Fund

La pandémie de Covid-19 a entraîné une crise sans précédent menaçant la santé publique et affectant gravement les sociétés du monde entier, mais la mesure dans laquelle elles ont été touchées varie considérablement.

Suite à sa contribution à plusieurs initiatives en Belgique et en Inde, et frappée par l’importante variation de l’impact de la pandémie sur les communautés au travers des régions dans lesquelles elle est active, Sofina a lancé le Sofina Covid Solidarity Fund, géré par la Fondation Roi Baudouin. 

Mission

En ligne avec les aspirations de ses parties prenantes et l’orientation stratégique de l’entreprise, le Sofina Covid Solidarity Fund a pour vocation de lutter contre les conséquences négatives de la pandémie de Covid-19 qui nous frappe au niveau mondial, en se concentrant sur deux problématiques clés directement liées aux secteurs cibles de Sofina, à savoir des défis spécifiques dans les systèmes et services de soins de santé et la fracture numérique dans le secteur de l’éducation.

A l’initiative de son équipe de management, Sofina s’est engagée à soutenir à hauteur de 20 Mio EUR – auxquels s’ajoutent des contributions additionnelles de son équipe de management et de membres de son Conseil d’administration – des projets sélectionnés par le Sofina Covid Solidarity Fund sur une durée de vie de deux ans se terminant à la mi-2022.

Nos priorités de financement – Education numérique et Soins de santé

La philosophie d’investissement de Sofina se caractérise par la conviction que la connaissance d’un secteur contribue à la valeur ajoutée de l’investisseur. Conformément à ce principe, le Fonds se concentre sur des thèmes qui sont au cœur des activités de Sofina tels que l’éducation, la transformation digitale et les soins de santé.

Le Fonds accorde des dons pour un montant minimum de 500.000 EUR à des initiatives, organisations et projets à but non lucratif visant à résoudre les problèmes clés suivants, aggravés par la pandémie:

  • La fracture numérique dans le secteur de l’éducation
  • Des défis spécifiques dans les systèmes et services de soins de santé en lien avec la pandémie.

Les dons du Fonds sont orientés vers les zones géographiques dans lesquelles Sofina est présente et active localement, avec un accent sur l’Europe de l’Ouest, l’Inde et Singapour.

Projets soutenus par le Sofina Covid Solidarity Fund

Agir pour l’école

Agir Pour l’Ecole (« Agir ») est une organisation active depuis plus de dix ans en France qui a développé des programmes pour lutter contre les inégalités dans l’enseignement de la lecture durant les premières années d’école (5-6 ans). Son programme a été déployé dans quelques 550 classes à travers le pays. Depuis 2016, Agir propose une application, reposant sur l’intelligence artificielle, pour accroître l’efficacité de l’enseignement des professeurs.
Agir a fait appel au Sofina Covid Solidarity Fund, via notre relation commune avec la Fondation Epic, afin de soutenir financièrement le développement et le déploiement de leur programme d’enseignement se tenant en dehors des écoles.

StepOne

StepOne est une plateforme de télésanté qui a été lancée en réponse à la crise de Covid-19 en Inde. L’organisation fournit un accès aux soins de santé pour les citoyens via différents médias (lignes d’assistance, WhatsApp et internet). Généralement, les personnes suspectées d’être atteintes du virus du Covid-19 ou celles qui ont été testées positivement reçoivent un numéro d’appel auquel elles peuvent joindre un prestataire de soins de santé (médecin ou ambulancier qualifié), qui suit ensuite l’évolution de leurs symptômes et les accompagne au fur et à mesure que la maladie progresse. À l’origine, la plateforme offrait principalement des conseils, et a ensuite progressivement étendu les services proposés. Ceux-ci comprennent désormais le conseil en santé mentale et la gestion des donneurs et receveurs de plasma. L’outil agit en tant que soutien et extension de l’infrastructure gouvernementale et contribue à prévenir d’autres contaminations et décès.

La solution proposée par StepOne présente plusieurs avantages. Elle est :

  • accessible : l’interface citoyenne fonctionne par appel téléphonique normal et les lignes d’assistance sont gratuites.
  • inclusive : les citoyens qui appellent les lignes d’assistance de StepOne n’ont pas besoin d’être éduqués ou alphabétisés – la plupart des lignes d’assistance prennent en charge toutes les langues locales.
  • abordable : les services offerts par StepOne sont abordables (et les conseils sont gratuits) grâce à l’utilisation d’une importante force de bénévoles et à la fourniture de services médicaux par le gouvernement ou les ONG.

Pérenniser le métier d’infirmier

Pendant la crise provoquée par le Covid-19, les infirmiers et infirmières ont continué à travailler à domicile et dans les maisons de retraite et centres de soins presque sans moyens et dans l’ombre. Le projet soutenu consiste en une recherche visant à identifier les raisons du manque récurrent d’infirmiers dans les établissements de santé en Wallonie, à Bruxelles et au-delà, et à apporter des solutions en vue d’augmenter leur nombre dans les soins de première ligne à travers trois axes :

  • Diminuer l’abandon d’étudiants pendant leurs études d’infirmières, augmenter le nombre d’étudiants dans les écoles d’infirmières ;
  • Diminuer l’abandon des infirmières en soins de première ligne dans leurs premières années de travail ;
  • Formuler des pistes sociopolitiques, pédagogiques et managériales visant à rendre la profession plus attractive mais aussi plus centrée sur la première ligne de soins.

Teach for All

Avec son projet Don’t stop learning, Teach For All développe une collaboration multipartite pour permettre la continuité de l’apprentissage et faciliter la reconstruction des systèmes éducatifs après la pandémie Covid-19 en développant les compétences d’apprentissage numérique. La contribution du Sofina Covid Solidarity Fund à ce partenariat soutiendra l’expansion de ce travail en Europe occidentale (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni). La contribution permettra aussi à l’organisation mondiale de Teach For All de faciliter et de diffuser l’apprentissage sur la manière de réduire la fracture numérique et de maximiser la technologie pour accélérer l’apprentissage.

EducIT & APE

Accélérer le déploiement du numérique éducatif à l’échelle de l’enseignement secondaire
Ce projet vise à stimuler l’adoption numérique au sein des établissements secondaires en Fédération Wallonie-Bruxelles. En collaboration, Agir pour l’Enseignement et EducIT se focaliseront sur les leviers systémiques à actionner pour réussir une mise à l’échelle de qualité.
Grâce à son expérience de terrain et son modèle « Rentrée Numérique », EducIT supportera directement le déploiement du digital dans les écoles (adoption, formation et accompagnement). Agir pour l’Enseignement accompagnera les différents réseaux éducatifs (le SeGEC ainsi que les autres acteurs via des workshops et des rapports détaillés des principaux enseignements). À terme, ce projet a l’ambition d’impacter l’ensemble de l’enseignement secondaire libre en Fédération Wallonie-Bruxelles, près de 320 écoles, 21.000 enseignants et 215.000 élèves.

KEF India (Kaivalya)

Kaivalya Education Foundation (KEF) est une organisation de transformation des systèmes et de changement de comportement, qui travaille sur les problèmes les plus complexes du système éducatif indien, dans le but d’améliorer les perspectives d’avenir des enfants

S’appuyant sur plus de dix ans d’expérience dans l’enseignement public, KEF travaille actuellement autour de projets spécifiques ciblant les dirigeants du système éducatif public et les enseignants, afin d’améliorer les résultats d’apprentissage des élèves en (i) développant le leadership, (ii) améliorant les processus et (iii) développant la technologie. KEF opère dans 11 États, travaille dans 500.000 écoles et s’engage auprès de 390.000 responsables du système éducatif public. KEF impacte 1,5 million d’enseignants et 87 millions d’enfants.

Le Sofina Covid Solidarity Fund soutient deux de ces projets visant à définir et à mettre en œuvre un ensemble de stratégies de « priorité numérique » sur ces deux piliers : « Développement professionnel continu des enseignants du XXIème siècle » et « Leadership en matière d’éducation au XXIème siècle ». Le programme s’appuie sur l’échelle actuelle du KEF et aura un impact direct sur 7.000 fonctionnaires des districts et des États, 300.000 enseignants et 1 million d’enfants, en dans commençant dans trois premiers États parmi les plus grands de l’Inde : Madhya Pradesh, Jharkhand et Odisha.

ACT Fund (Education)

La pandémie de Covid-19 a creusé le fossé dans l’apprentissage en Inde et en a aggravé la crise. Elle a également contribué à renforcer l’utilisation de la technologie pour l’apprentissage continu, tant en classe qu’en dehors. L’écosystème EdTech de l’Inde s’est jusqu’à présent peu concentré sur les familles à faible revenu. Cependant, avec la pénétration croissante des smartphones et la demande accrue de toutes les parties prenantes, il existe une opportunité unique de tirer parti de l’EdTech pour résoudre la crise de l’apprentissage en Inde.

Supporté par des noms prestigieux dans le domaine de l’éducation, de la philanthropie et de l’investissement, le fonds ACT Education cherche à exploiter l’écosystème indien de start-ups et capital-risque actifs dans l’éducation en vue d’atténuer la pauvreté d’apprentissage en Inde à l’école primaire et de permettre aux 75% de la population indienne les plus défavorisés de se préparer avec succès à la vie et au travail en exploitant le potentiel de l’EdTech. Le fonds ACT Education vise à déployer plus d’une dizaine de millions EUR sur cinq ans pour atteindre cet objectif.

The Red Pencil

La crise sanitaire de Covid-19 génère un stress accru pour l’ensemble de la population. Les enfants et les jeunes sont principalement à risque, car ils sont susceptibles d’être moins bien équipés pour faire face à ce stress accru, surtout s’ils proviennent de familles issues de milieux socio-économiquement défavorisés. Si ces enfants et ces jeunes se sentent accablés par trop de pensées et d’émotions stressantes, ils ne sont pas en mesure de se consacrer à l’apprentissage et au développement pour devenir de jeunes adultes engagés et équilibrés.

The Red Pencil est une organisation internationale qui fournit un soutien psychosocial par le biais d’activités d’art-thérapie, en ligne ou in situ, pour les enfants et les jeunes dont le développement personnel, la santé mentale et le bien-être ont été gravement affectés par la crise de Covid-19. Pour faciliter la régulation émotionnelle et développer l’intelligence émotionnelle, The Red Pencil organisera des séances et des ateliers d’art-thérapie avec les enfants et les jeunes et équipera les soignants d’outils et de techniques d’art-thérapie. En soutenant cette initiative, nous contribuons à long terme au développement harmonieux de ces enfants et de ces jeunes en Belgique, en France, au Luxembourg, en Espagne, à Singapour et en Inde, afin qu’ils puissent s’impliquer à leur tour dans leur communauté.

Pratham Books / StoryWeaver

Pratham Books/StoryWeaver est une plateforme indienne de contenu numérique (www.storyweaver.org.in) qui offre un accès libre et gratuit à des livres d’histoires. En tant que créateur de contenu, StoryWeaver vise à étendre la création et la distribution de ressources de lecture, pour les enfants dans diverses langues indiennes.

Face à la fermeture soudaine des écoles en conséquence de la pandémie de Covid-19, StoryWeaver a réagi en créant des programmes d’enseignement et d’apprentissage conviviaux, basés sur leur matériel existant. Avec le soutien financier du Sofina Covid Solidarity Fund, StoryWeaver souhaite étendre son programme d’alphabétisation de base existant ainsi que ses programmes scientifiques et mathématiques, pour les jeunes enfants de l’école primaire. Ils créeront aussi un contenu complet et solide sur le plan pédagogique qui sera lié au cadre éducatif indien, dans certaines langues clés, ainsi que du matériel de soutien pour enseignants et éducateurs, diffusé en ligne, hors ligne ainsi qu’au travers de canaux à faible bande passante comme WhatsApp ou lors d’émissions de télévision.

Saint-Luc

Comprendre la pandémie de SRAS-CoV-2 et y faire face grâce à la biologie des systèmes et à la médecine de réseau

La pandémie actuelle de maladie infectieuse virale nous a pris au dépourvu face à d’énormes défis logistiques, médicaux et humains. Ceci est en grande partie dû à d’importantes lacunes dans les connaissances sur la biologie du virus SRAS-coV-2, l’écologie de sa propagation, les déterminants individuels de la réponse immunitaire contre celui-ci et de sa pathogénicité dans les tissus humains, qui participent tous à l’hétérogénéité de la présentation de la maladie clinique Covid-19.

Les difficultés qui continuent à peser sur la santé publique dans le monde exigent de s’attaquer au problème par des stratégies de rupture. Une équipe multidisciplinaire des Cliniques universitaires Saint-Luc et le Secteur des sciences de la santé de l’UCLouvain proposent de développer une approche holistique basée sur la biologie des systèmes afin de découvrir de nouveaux mécanismes pathogènes de la maladie et d’identifier des traitements individualisés et plus efficaces. Ils développeront un pipeline de données phénotypiques (c’est-à-dire cliniques, épidémiologiques) et d’échantillons biologiques collectés auprès des soignants de première ligne, qui alimenteront une biobanque centrale et une base de données ; des données multimodales combinées générées par des analyses « -omiques » sophistiquées à partir de ces échantillons et des données phénotypiques seront analysées avec des algorithmes développés par une équipe biostatistique pour révéler les strates critiques de la biologie impliquées dans la réponse à l’infection, mais aussi l’efficacité des traitements et des vaccins. En établissant une interface flexible, ce pipeline de données et cette plateforme d’analyse permettront à l’équipe de tester de nouveaux traitements émergents en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux, atteignant ainsi une puissance statistique plus élevée et des conclusions solides.

Save the Children

Save the Children met en place des projets durables en Inde s’appuyant sur la communauté locale pour assurer aux enfants l’accès à une éducation et des soins de santé de qualité, une protection contre les préjudices et les abus et une aide en cas d’urgence humanitaire.

Durant la pandémie, les établissements scolaires ont soudainement fermé et le gouvernement indien a recommandé de privilégier les cours à distance sous format digital. Avec moins de 25% des foyers ayant accès à internet, cette crise a mis en lumière la fracture numérique indienne. Le projet soutenu dans la région de Madhya Pradesh a pour objectifs :

  • de soutenir la continuité de l’enseignement pendant la fermeture des écoles en proposant des solutions alternatives non-digitales, afin de faciliter le retour à l’école des enfants et de réduire la perte d’apprentissage ;
  • d’assurer un retour durable et sans danger lors de la réouverture des écoles avec la fourniture d’équipements de protection et la mise en place d’un protocole sanitaire.

 

Le programme Ghar Pe School d’Avanti

L’objectif d’Avanti est de permettre aux jeunes Indiens issus de milieux à faibles revenus d’avoir un accès équitable à une éducation de haute qualité dans tout le pays (les « bottom 10M children »), en commençant par les 2 millions d’élèves du secondaire dans les États indiens d’Haryana et d’Himachal Pradesh.

Avanti gère actuellement les trois programmes suivants :

  • JNV : La préparation des élèves des classes 11 et 12 des écoles Jawahar Navodaya Vidyalaya (JNVs) aux examens d’entrée à l’université.
  • Sankalp : En collaboration avec le gouvernement de l’État indien d’Haryana, les enseignants reçoivent la technologie et le contenu (alimentation électrique, équipement TIC et cahiers d’exercices spécialement conçus) pour enseigner les mathématiques et les sciences de la 9ème à la 12ème année.
  • Ghar Pe School : Aider les élèves issus de familles à faibles revenus à apprendre à domicile en leur donnant accès à une bibliothèque de contenus, en coordonnant les évaluations et en organisant des sessions en direct.

Le Sofina Covid Solidarity Fund soutient le programme Ghar Pe School d’Avanti.

 

Impact mesurable

Étant donné que le Fonds vise à apporter une contribution significative dans la lutte contre les conséquences négatives de la crise, la mesurabilité de l’impact positif des initiatives à soutenir a représenté un critère de décisif dans le processus de leur sélection.

Le Sofina Covid Solidarity Fund s’efforce de mesurer et de communiquer les résultats et réalisations des initiatives et projets qu’il finance.

Notre coopération avec la Fondation Roi Baudouin

Le Fonds, d’une durée de vie limitée à deux ans, est créé au sein de la Fondation Roi Baudouin, l’une des plus grandes fondations d’Europe, créée en 1976 qui soutient depuis lors des projets et des individus qui se sont engagés à créer une société meilleure en Belgique et à l’international.

Gestion

Le Fonds, géré par la Fondation Roi Baudouin, est piloté par un comité, présidé par M. Pierre Gurdjian, et composé de membres indépendants et de représentants de la Fondation Roi Baudouin, ainsi que de représentants de Sofina. Le comité est responsable de l’allocation des dons conformément au mandat du Fonds et aux statuts de la Fondation Roi Baudouin.

Comment ça marche?

Le Fonds de 20+ Mio EUR est financé par Sofina et des membres de son Conseil d’Administration et de son équipe de management. Le Fonds a une durée de vie de deux ans.

Les particuliers et les organisations peuvent également contribuer au Sofina Covid Solidarity Fund. Pour des informations plus détaillées sur le fonctionnement du Fonds, veuillez consulter les Questions fréquemment posées.

Nous avons reçu un grand nombre de demandes et avons été sélectifs dans l’identification des projets que le Fonds soutient. Avec le succès rencontré, nous sommes fiers d’annoncer que son budget a été entièrement alloué. Il n’est dès lors plus possible de soumettre de demande de soutien. Pour toute question, nous vous invitons à nous contacter par e-mail à l’adresse covidsolidarity@sofinagroup.com.