Structure de l'actionnariat

Publications relatives aux notifications de transparence

La personne de contact en matière de déclaration de consortium est Wauthier de Bassompierre,  Secrétaire Général de la société.

Publications relatives aux notifications de transparence reçues en application du titre II de la loi du 2 mai 2007 et de l’arrêté royal du 14 février 2008

Publication relative à une notification de transparence – 08/05/2017
Publication relative à une notification de transparence – 12/01/2017
Publication relative à une notification de transparence – 10/04/2015
Publication relative à une notification de transparence – 14/01/2015
Publication relative à une notification de transparence – 14/10/2014
Publication relative à une notification de transparence – 26/06/2013
Publication relative à une notification de transparence – 04/05/2012
Publication relative à une notification de transparence – 29/11/2011
Publication relative à une notification de transparence – 01/10/2009
Publication relative à une notification de transparence – 23/10/2008

Communication reçue en application de l’article 74 de la loi du 1er avril 2007 relative aux offres publiques d’acquisition

Les actionnaires suivants ont déclaré agir de concert au regard de l’art. 74, § 7 de la loi de 1er avril 2007 relative aux offres publiques d’acquisition :

 Nombre d’actionsPourcentage
1. Union Financière Boël SA7.642.72922,315%
2. Société de Participations Industrielles SA8.486.32024,778%
3. Mobilière et Immobilière du Centre SA2.535.9687,404%
Sous-total :18.665.01754,496%
4. Sofina SA (actions propres) (1)522.5281,526%
Total :19.193.54556,022%

Ceci reflète l’actionnariat du consortium composé de Union Financière Boël SA, Société de Participations Industrielles SA et Mobilière et Immobilière du Centre SA au 1er septembre 2020. L’action de concert entre ces sociétés sur Sofina porte d’une part sur l’exercice concerté du droit de vote en vue de mener une politique commune durable vis-à-vis de la société et, d’autre part, sur la coopération en vue de prévenir et, le cas échéant, de faire échouer toute offre publique hostile qui pourrait être lancée sur les titres de la société par un ou plusieurs tiers.

(1) présomption d’action de concert (article 3, §2 loi relative aux offres publiques d’acquisition)